Hyperledger Global Forum : rapport d’expérience

We make blockchain happen

Hyperledger Global Forum : rapport d’expérience

Blockchain avec de vraies applications, des participants autocritiques sans exagération, sans ICOs et sans tokens. Le Hyperleger Global Forum 2018 à Bâle a été le point culminant de mes conférences en 2018.

Cet article a été publié à l'origine sur hyperledger.org

Je suis très curieux et j’adore rencontrer des gens du monde entier. Les nouvelles technologies me fascinent : Que pouvez-vous en faire ? Quels projets ont déjà été mis en œuvre ? Quel est le potentiel ?

Rencontrer des gens ouverts d’esprit est ma façon préférée de satisfaire ma curiosité. De mon point de vue, la meilleure façon d’y parvenir est de choisir, d’apprendre les uns des autres et de discuter des problèmes et des questions de manière critique.

Il est difficile de trouver des résultats clairs dans le domaine du développement de logiciels, en particulier dans le domaine du DLT/Blockchain. Mais elles sont essentielles pour comprendre une technologie et évaluer son potentiel. La prise en compte des projets en différentes phases, depuis le prototype jusqu’à la solution productive, est donc extrêmement utile pour nous, et finalement pour nos clients et partenaires.

C’est dans cet esprit que nous avons été ravis d’apprendre que la communauté mondiale Hyperledger se réunit à Bâle ! J’ai déjà eu une première impression personnelle de la communauté Hyperledger au Hackfest d’Amsterdam et lors de mes activités dans le groupe de travail « Secteur public ». C’est sensationnel que toute la communauté Hyperledger soit maintenant notre guest à Bâle.

J’ai participé à des dizaines d’événements de la blockchain cette année, et le Hyperledger Global Forum a été la grande finale. C’était la meilleure conférence pour moi. A mon avis, Hyperledger est la communauté la plus complète, la plus terre-à-terre et la plus autocritique. Je me souviens de Brian Behlendorf, directeur d’Hyperledger, qui rappelait aux membres de mon groupe à quel point une communication honnête et transparente est importante pour la crédibilité d’Hyperledger. Ce n’est qu’ainsi que le développement à long terme d’Hyperledger pourra être couronné de succès. Cet esprit a imprégné toute la conférence. Bien que nous sachions que Hyperledger dispose d’excellents cadres et outils pour une variété d’applications pratiques, en tant que professionnels, nous sommes tous conscients qu’il n’existe pas de solution unique. Cette façon de penser mène à des discussions très constructives sur les différentes approches pour résoudre une tâche.

Pour satisfaire ma curiosité, j’ai participé à un certain nombre d’ateliers, en particulier pour les frameworks Hyperledger sur lesquels je n’ai pas encore travaillé en détail. Par exemple, j’ai vu l’atelier de John Jordan « How to develop a project with Indy » et j’ai appris de Dan Selman comment intégrer les contrats juridiques en langage naturel dans la blockchain avec Accord. Puisque le partage fait partie intégrante de l’expérience d’apprentissage, Waleed El Sayed et moi avons présenté notre expérience dans le développement de projets basés sur blockchain avec Fabric et Composer. Cela a donné lieu à des discussions très intéressantes avec l’auditoire et pendant le reste de la conférence. En plus d’inspirer des discours-programmes allant des modèles consensuels et de l’application de la chaîne de blocs dans diverses industries à la philosophie de la confiance, le Global Forum a fourni l’occasion de parler avec la grande variété d’entreprises qui présentent leurs produits et services.

En ce qui concerne mes compétences en développement, le temps que j’ai passé à parler à Caroline Church, responsable d’IBM pour Blockchain Tooling, était probablement le plus précieux. Lors de l’Accenture Hack-For-Good Hackathon vers la fin du forum, Caroline nous a montré la nouvelle façon de programmer le code dans Fabric 1.4 et, plus important encore, l’extension de Visual Code qu’elle a développée qui permet de tester et de déboguer facilement le code. C’est un grand pas en avant. Les outils de Caroline peuvent être utilisés par nous immédiatement et augmentent considérablement l’efficacité de 4eyes dans le développement de solutions en blockchain.

Du point de vue de mon consultant, j’ai beaucoup appris des cas d’utilisation présentés, comme la très intéressante présentation de Marco Alarcon et Andrés Falcone sur la solution Short Sales Lending développée par la Bourse de Santiago. J’ai également été très impressionné par la solution pragmatique de David Berger pour faciliter la preuve d’existence le secteur juridique.

Comme j’aime passer du temps avec des gens du monde entier, j’ai sauté une ou deux présentations pour avoir des conversations intensives allant de la technique à la conception pendant le forum et du plaisir à la philosophie pendant la fête des délégués dans le fantastique Panthéon. C’est comme ça que j’ai rencontré des gens incroyables du monde entier : Japon, France, USA, Corée du Sud, Chili, Arabie Saoudite, Canada, Suisse, Russie, Chine et beaucoup plus.

Mon expérience au Hyperledger Global Forum m’a permis d’évaluer encore mieux les possibilités et la maturité des frameworks et des outils et m’a donné de nombreuses impulsions nouvelles, ce qui aidera mon équipe et moi-même à mieux conseiller et soutenir nos clients et partenaires.

Nous attendons avec impatience les prochaines occasions d’apprendre et de partager notre expérience lors des prochains événements Hyperledger tels que le Hackfest.

Toute l’équipe de 4eyes et moi-même serions ravis d’accueillir la famille Hyperledger à Bâle en 2019 !

Liens

Photos

https://www.flickr.com/photos/linuxfoundation/albums/72157703259382121

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *